SHARE

France, 2022, France

SideROS, BeFC, Orixha et AZmed pitcheront leur solution lors de la finale du Programme EIT Health Catapult au EIT Health Summit

16th March 2022

Le 6 décembre dernier, ont été annoncés les 21 start-ups Européennes sélectionnées pour les demi-finales de la sixième édition du programme d’accélération Catapult porté par EIT Health. Les 21 start-ups finalistes concourent en fonction de leur spécialité parmi les trois catégories, la Biotech, la MedTech et le Digital Health.

Les start-ups en Podium pourront pitcher devant un jury qui sélectionnera la solution lauréate. Les autres start-ups qui continuent le programme en Runner up, mais qui n’auront pas accès au podium, pourront également présenter leur solution au public lors de cette finale.

Les Start-ups sélectionnées, dans le cadre de leur préparation à cette finale, auront l’opportunité d’être coachées par des experts et de rencontrer de potentiels investisseurs et grandes entreprises mondiales.

Les trois finalistes du Podium dans chaque catégorie se disputeront respectivement  : 40 000 €, 20 000 € et 10 000 €.

De plus, l’un des finalistes recevra le «Alex Casta Audience Award», décerné par le public qui leur donne l’occasion unique d’afficher leur logo sur la tour Nasdaq de Times Square à New York, où il sera vu par des millions de personnes dans le monde.

Parmi ces finalistes, on retrouve 4 start-ups françaises, soutenues par EIT Health France, qui continuent l’aventure Catapult : SideROS, BeFC, Orixha et AZmed.

Rencontrez les finalistes de cette compétition, et découvrez leur parcours :

SideROS

Dans la catégorie BioTech, SideROS est sélectionnée en Podium et aura l’occasion de pitcher lors de la finale le 24 Mai 2022.

SideROS développe des thérapies contre les formes résistantes de cancer, dirigée par Lucie Mondoulet, PhD et CEO.

L’approche de SideROS s’appuie sur la découverte du Dr. Raphaël Rodriguez, PhD et co-fondateur, montrant que les cellules cancéreuses persistantes utilisent le fer pour contourner les traitements conventionnels et évoluer vers des formes dites mésenchymateuses, responsables des métastases.

 

Ce projet, qui est actuellement en phase expérimentale pourrait révolutionner les traitements des patients atteints de cancer.

« Notre première molécule candidate étudiée, l’Ironomycine, permet de piéger le fer dans un compartiment de la cellule cancéreuse, le lysosome, privant la cellule de cet élément essentiel, induisant alors sa mort. Notre plan de développement est établi pour initier une phase 1 au premier semestre 2023. »

SideROS a intégré le réseau EIT Health en 2019, puis a participé à l’édition 2020 de notre programme d’accélération Headstart.

Aujourd’hui en compétition dans le programme d’Accélération Catapult, SideROS revient sur cette expérience jusqu’à présent :

« Nous avons ensuite poursuivi avec le programme Catapult, dont le parcours de formation est dense et riche et avons été sélectionné lors des phases régionales en juin. Les 3 jours de formation avant la demi-finale nous ont permis de bénéficier d’un regard extérieur d’entrepreneurs et investisseurs, d’améliorer notre stratégie de communication et l’atteinte d’un point de création de valeur. Nous avons également bénéficié d’un accompagnement dédié pendant 4 mois avec un mentor qui a challengé toute la stratégie de développement et de financement. Notre projet a gagné en visibilité auprès d’investisseurs et partenaires. »

Dans la catégorie MedTech, deux Start-ups françaises sont sélectionnées en tant que Runner Up : BeFC et Orixha.

BeFC

Nous nous sommes entretenus avec l’équipe de BeFC qui propose une solution innovante qui ajoute une dimension environnementale, en recyclant du papier pour créer de l’électricité qui alimente leurs batteries à destination des dispositifs médicaux électroniques.

« A BeFC, nous créons de l’électricité avec du papier et des enzymes. C’est une solution énergétique durable et incinérable pour les dispositifs digitaux médicaux de basse puissance. Pour accompagner cette technologie de rupture sur le marché nous créons et produisons des plateformes électroniques d’ultra basse puissance capable de fournir une solution digitale complète et dédiée aux besoins de nos clients. » Dr. Jules HAMMOND, CEO et co-fondateur de BeFC.

Préparant actuellement une levée de fonds de la série A, prévue pour le second trimestre 2022, Dr Marie Berthuel, Product Manager et Communication Manager chez BeFC, explique que participer à notre programme a permis de gagner en visibilité, bénéficier du mentorat de Rouzet, mais aussi inclure des consultants externes des domaines de la santé digitale, de la médecine et de la biologie. Les 3 jours de formation ont notamment mis en relation l’écosystème EIT Health et les différentes start-ups sélectionnées. L’équipe de BeFC a alors constaté comment cet écosystème met le patient au centre de l’innovation dans le but d’obtenir de meilleurs résultats.

Orixha

Orixha est la seconde Start-up française à participer aux finales de Catapult dans cette catégorie, en tant que Runner up également. Cette jeune entreprise de DeepTech a pour mission de devenir le leader mondial de la Ventilation Liquidienne en démontrant ses bénéfices cliniques pour sauver la vie de patients en soins intensifs. Dans la poursuite de cet objectif, Fabrice Paublant, CEO d’Orixha, nous a présenté sa solution :

« Orixha développe le dispositif médical Vent2Cool pour protéger de façon quasi-immédiate les organes vitaux, notamment le cerveau et le cœur, des patients réanimés post arrêt cardiaque et ainsi réduire significativement la mortalité et la morbidité. Vent2Cool transforme les poumons en échangeur thermique avec le compartiment sanguin. Ceci permet d’induire une hypothermie thérapeutique ultra-rapide en quelque minutes là où les solutions actuelles d’hypothermie mettent des heures avant d’atteindre la température cible de 33° C »

Orixha faisait partie de l’écosystème EIT Health avant de présenter cette solution au programme Catapult. En effet, en 2020, ils ont participé au programme EIT Health Headstart.

Lors des trois jours de formation, l’équipe d’Orixha a eu l’occasion de rencontrer de nombreux partenaires EIT Health qui ont apporté un regard extérieur et des conseils qui ont menés à une simplification des messages portés par le projet et une approche plus directe pour une meilleure lisibilité du projet.

Orixha prépare actuellement une levée de fonds dans le but d’entrer en phase active de discussions avec les investisseurs, actuels et nouveaux, dès le mois de mars et clôturer cela au second semestre 2022.

AZmed

Enfin, dans la troisième catégorie qui regroupe les solutions en Digital Health, AZMed est la start-up française qui continue l’aventure en Podium et qui aura l’occasion de pitcher sa solution aux cotés de SideROS lors de la finale.

Nous avons recueilli le retour d’expérience de cette équipe, notamment par le CEO Julien Vidal qui nous a présenté sa solution :

 

« AZmed a été fondé dans le but d’améliorer la prise en charge des patients dans les services d’urgence et de radiologie. Pour cela, l’entreprise développe des solutions d’intelligence artificielle, pour optimiser le flux de travail des médecins et leurs conditions de travail en améliorant leurs performances. »

 

L’équipe AZmed a également participé à la formation de 3 jours du programme, qui lui a permis d’échanger avec de multiples partenaires EIT Health, de bénéficier de leur expertise et de leur regard extérieur pour challenger la solution. En effet, AZmed met un point d’honneur à continuellement améliorer et diversifier son offre. Si leur première solution d’IA permet de détecter les fractures sur radiographie standard, aujourd’hui, l’entreprise propose aussi un second logiciel capable de détecter les pathologies thoraciques, lui aussi marqué CE.

« Nous sommes plus que satisfait ! Nous sommes très chanceux de pouvoir apprendre de l’expérience des mentors. Les 3 jours de formations ont été extrêmement enrichissants et nous sommes heureux de bénéficier du programme EIT Health afin d’innover le secteur médical ensemble. »

Ce programme d’accélération est la toute première expérience EIT Health de la Start-up avec, qui mène actuellement sa seconde levée de fonds.

La finale

La finale de la compétition se tiendra lors du EIT Health Summit 2022 à Stockholm en Suède le 24 et 25 mai prochains, évènement lors duquel les start-ups finalistes auront l’occasion de pitcher leur solution devant un jury d’expert et du public, et tenter de remporter cette compétition pour gagner les prix mais aussi se voir affiché sur la Tour du Nasdaq à New York.

Nous remercions les Start-up d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et nous leur souhaitons bonne chance pour la finale.

Retrouvez l’ensemble des finalistes : https://eithealth.eu/news-article/21-start-ups-join-eit-health-catapult-final/

Annika Szabo Portela appointed MD EIT Health Scandinavia

Annika Szabo Portela appointed MD EIT Health Scandinavia

Meet EIT Health Scandinavia's new MD

Find out more

EIT Health-supported Limula raises €4.7M

EIT Health-supported Limula raises €4.7M

Find out more about the EIC Pathfinder grant

Find out more

42 start-ups through to Catapult 2022-23 semifinals

42 start-ups through to Catapult 2022-23 semifinals

Discover the promising start-ups chosen

Find out more