SHARE

France, Accelerator, 2021, France

[Communiqué de presse] Six start-ups suédoises sélectionnées pour accélérer leur développement sur le marché français en IA et santé numérique

16th November 2021

En juillet, EIT Health a lancé un nouveau programme d’accélération à destination de start-ups suédoises spécialisées en santé numérique et intelligence artificielle avec le soutien de l’Agence suédoise de l’innovation Vinnova dans le cadre du partenariat stratégique d’innovation entre la Suède et la France.

Pendant 12 mois, six start-ups suédoises bénéficieront d’un accompagnement sur mesure de la part des experts et des partenaires EIT Health pour accéder à l’écosystème des systèmes de soins français, développer de nouvelles collaborations et accélérer le développement de leur solution sur le marché français.

Nous voulons surmonter les obstacles à l’innovation afin d’améliorer la prestation des soins de santé en Europe et de créer des solutions novatrices. En travaillant ensemble, nous pouvons supprimer les barrières transfrontalières pour créer un système de santé européen plus résilient et dynamique. Cet accélérateur prouve l’efficacité et l’excellence de notre communauté à former les entrepreneurs et stimuler la croissance de nouvelles entreprises“, a déclaré Jean-Marc Bourez, Directeur général d’EIT Health France.

Les start-ups suédoises sélectionnées développent des dispositifs médicaux de surveillance pour réduire l’insuffisance cardiaque, une application de biomarqueurs pour surveiller l’obésité, une application pour les résultats de tests et de diagnostics, la formation des soignants, l’analyse avancée de la marche et un assistant numérique pour faciliter la communication entre les soignants et les patients.

La Suède et la France sont des pionniers mondiaux dans le développement et l’adoption de technologies de pointe pour améliorer la qualité de vie des patients et des soignants. Avec le soutien d’EIT Health, nous visons à établir une collaboration avec les hôpitaux et les cliniques de R&D dans des domaines tels que la réadaptation post-AVC et les troubles de la mobilité” a expliqué Siddhartha Khandelwal, CEO et fondateur de Walkbeat, l’une des start-ups participantes spécialisée dans l’analyse de la marche.

La cérémonie d’ouverture du programme se déroulera le 17 Novembre à Station F à l’occasion du AI for Health Summit. Les start-ups découvriront l’écosystème français et présenteront leur solution à un comité de plus de 25 partenaires EIT Health dont PariSanté Campus, Alcen, Digital Pharma Lab, Fondation de l’Avenir, Medicen, Medtronic.

EIT Health modérera également une table ronde « Ecosystem Talk » en collaboration avec des partenaires français tels que le Professeur Antoine Tesnière, Directeur de PariSanté Campus, Agnès De Leersnyder CEO de Future4Care, une société commune créée par Sanofi, Capgemini, Generali et Orange, Aymeric Perchant, Directeur des projets de santé numérique pour le Ministère des solidarités et de la santé, et Siddhartha Khandelwal, CEO et fondateur de Walkbeat.

Le programme d’accélérateur est mis en œuvre dans le cadre du partenariat stratégique d’innovation entre la Suède et la France, qui fait d’une priorité la coopération approfondie en santé et développement de petites et moyennes entreprises innovantes.

Nous sommes très heureux de constater que le programme d’accélération est désormais lancé. Il offrira aux six start-ups sélectionnées une opportunité unique de s’engager avec l’écosystème d’innovation et de santé français. Cet effort est conforme à plusieurs des objectifs de la stratégie suédoise pour les sciences de la vie et est également un bon exemple de ce qui peut être obtenu dans le cadre du partenariat franco-suédois pour l’innovation” a affirmé Jenni Nordborg, Coordinatrice Nationale des Sciences de la vie, Bureaux du Gouvernement Suédois.

La Suède possède un écosystème florissant de start-ups spécialisées dans l’IA et la santé numérique en investissant trois pour cent du PIB national dans la recherche et l’innovation, dont l’intelligence artificielle représente une grande partie. La santé et la médecine sont l’une des principales industries mettant en œuvre l’utilisation de l’IA. La population favorable à la technologie, les chercheurs qualifiés, une culture de l’innovation et de la recherche et la présence de licornes technologiques et de multinationales favorisent l’IA et les nouvelles technologies.

Nous sommes impatients d’accueillir sur le marché français les six start-ups suédoises sélectionnées, spécialisées dans la santé numérique et dans l’intelligence artificielle.  Nous sommes impressionnés par le niveau d’innovation et nous pensons que les start-ups auront de grandes opportunités de développer de nouveaux partenariats dans le système de santé français“, a déclaré Håkan Åkesson, Ambassadeur de Suède en France.

Avec 82 laboratoires, 268 équipes de recherche et 5 300 chercheurs, la France est déjà l’un des pays européens les plus dynamiques en matière de R&D sur l’IA et de nombreuses opportunités de coopération s’ouvrent avec le gouvernement français pour créer un système de santé plus efficace, en utilisant des solutions basées sur l’IA. Le gouvernement français consacrera 1,5 milliard d’euros au développement de l’IA d’ici à la fin 2022, dont 700 millions d’euros pour la recherche.

Nous soutenons la coopération bilatérale entre la France et la Suède. Le Ministère français de la santé, en collaboration avec l’Agence du Numérique en Santé (ANS), a mis en place G_NIUS, qui est un centre de services conçu pour soutenir et encourager l’innovation dans le domaine de la santé en ligne. L’objectif est également d’encourager l’innovation transfrontalière dans le domaine de la santé en ligne. C’est pourquoi G_NIUS est désormais disponible en anglais, ce qui sera très utile aux jeunes start-ups suédoises“, a déclaré David SAINATI, Directeur des projets d’innovation de santé numérique au Ministère de la santé.

Les start-ups sélectionnées :

  1. Acorai AB: un dispositif de surveillance de la pression intracardiaque non invasif pour aider à réduire les hospitalisations pour insuffisance cardiaque. Contact : Filip Peters, CEO
  2. Deversify AB : développe et commercialise des appareils électroniques mobiles et des applications pour surveiller les biomarqueurs pour la médicine personnalisée, spécialisés dans les alcootests et la nutrition personnalisée. Contact : Sara Lindgren, CMO
  3. INFRION AB: fournit, via un portail Web (SaaS), tous les composants nécessaires pour gérer des essais cliniques de dépistage, en interface avec les laboratoires, les autorités sanitaires et les patients. Contact : Aslak Felin, CEO
  4. Minnity: un outil digital collaboratif conçu pour les aidants professionnels. Il optimise l’accompagnement des personnes âgées à leur domicile grâce à une approche centrée sur la personne. Contact : Sophie Maillard, Co-founder & Country Manager France
  5. Walkbeat AB: un service d’analyse avancée de la marche en seulement 5 minutes. Siddhartha Khandelwal, CEO, Founder
  6. Worldish AB : un assistant numérique de communication multilingue appelé Helen qui peut être utilisé par les professionnels de santé. Contact : Abhishek Jacob, CEO,

Inscrivez-vous à l’évènement AI for Health ici.

New report reveals skills gaps impeding healthtech innovation

New report reveals skills gaps impeding healthtech innovation

A must-read for healthcare start-ups and venture capitalists

Find out more

Matakia wins EIT Health Digital Innovation Award

Matakia wins EIT Health Digital Innovation Award

Learn about the winning team

Find out more

Perspectives on the HealthTech ecosystem

Perspectives on the HealthTech ecosystem

Key takeaways from the health.tech conference 2024

Find out more