SHARE

France, 21/05/2024, France

Présidence belge du Conseil de l’UE : Comment EIT Health s’engage à renforcer l’Europe de la santé ?

21st May 2024

Depuis le 1er janvier 2024, la Belgique assure la présidence du Conseil de l’Union Européenne (UE) pour une période de six mois.

Les priorités de la Présidence belge pour ce semestre incluent : 

  1. Défendre l’État de droit, la démocratie et l’unité
  2. Renforcer la compétitivité de l’UE
  3. Poursuivre une transition verte et juste
  4. Renforcer l’agenda social et sanitaire de l’UE
  5. Protéger les personnes et les frontières
  6. Promouvoir une Europe mondialisée

Pour en savoir plus, découvrez ici le message vidéo du Premier ministre belge, Alexander de Croo.

Le slogan adopté « Protéger, Renforcer, Préparer » reflète l’engagement de la présidence en faveur d’une Europe plus sûre, plus forte et plus résiliente face aux défis complexes et évolutifs de la scène politique mondiale. Ce treizième mandat s’inscrit dans une démarche globale visant à protéger les citoyens et les réalisations de l’UE, à renforcer son économie, et à anticiper les enjeux de demain. Au cœur de la politique européenne, EIT Health s’engage sur ces leviers à travers des initiatives fortes menées à l’échelle européenne.

 

L’innovation en santé

Se préparer aux futures crises sanitaires

Suite de la pandémie de COVID-19, la présidence se concentrera sur le renforcement du cadre de gouvernance de l’UE en matière de préparation et de réaction aux urgences sanitaires. Des efforts seront déployés pour renforcer la capacité de l’UE à mener des essais cliniques à grande échelle. L’une des principales priorités de la présidence sera de négocier le traité international sur les pandémies et le règlement sanitaire international, sous l’égide de l’Organisation Mondiale de la Santé. 

Dans cette optique, EIT Health est déjà engagée. Nous sommes membres du Joint Industrial Cooperation Forum (JICF) du service de préparation et de réaction en cas d’urgence sanitaire (HERA) de la Commission. Le JICF réunit la Commission, des représentants nationaux et des organisations industrielles représentant les chaînes d’approvisionnement concernées pour examiner comment préparer l’UE à réagir aux futures crises sanitaires, notamment à travers la coopération industrielle.

En effet, EIT Health œuvre chaque jour à renforcer la collaboration intersectorielle et la coordination des politiques au sein de l’écosystème de la santé. Nous pensons que l’innovation se crée lorsque les bonnes personnes se réunissent pour partager leur expertise. C’est pourquoi nous connectons des organisations de toute l’Europe issues des trois mondes – l’entreprise, la recherche et l’éducation – en un point de rencontre connu sous le nom de « triangle de la connaissance ». Avec plus de 280 partenaires et des milliers de startups et d’entrepreneurs, nous réunissons les plus brillants acteurs du secteur des soins de santé pour relever les défis sanitaires majeurs auxquels l’Europe est confrontée, et ainsi rendre les solutions innovantes accessibles à tous les citoyens.

En parallèle, le programme de co-investissement public-privé Venture Center of Excellence (VCoE) de l’EIT Health et du Fonds européen d’investissement  (FEI) visant à renforcer le financement des PME européennes du secteur de la santé via des levées de fonds, collabore avec Hera Invest, un fonds d’investissement consacrant 100 millions d’euros aux solutions innovantes contre les menaces pour la santé. Leur objectif : accompagner les startups développant des technologies ou des médicaments à se préparer et à répondre en cas de crise sanitaire !

 

L’antibiorésistance et le concept “One Health”

Un autre objectif de la présidence belge est de renforcer les travaux sur la lutte contre la résistance aux antimicrobiens, dans une perspective de “One Health“. En effet, la mauvaise utilisation des antibiotiques chez les humains et leur usage intensif en agriculture favorisent la résistance des micro-organismes aux antibiotiques et la transmission de maladies infectieuses entre les animaux et les humains. L’antibiorésistance constitue alors une préoccupation mondiale majeure, soulignant l’importance cruciale du concept “One Health” qui met en lumière l’interconnexion entre la santé humaine, animale et environnementale.

Consciente de l’importance de ce problème, EIT Health a fait de la lutte contre la résistance aux antimicrobiens l’un de ses principaux défis à relever. C’est pourquoi, nous avons financé le projet d’antibiorésistance BL-DetecTool, qui développe un outil de détection rapide de la présence des β-lactamases, les bactéries résistantes aux médicaments, dans les échantillons cliniques. L’innovation consiste en une bande de détection des β-lactamases enfermée dans un dispositif produit par impression 3D qui effectue le traitement de l’échantillon. Il fournit des résultats beaucoup plus rapidement (en 30 minutes au lieu de 16 à 30 heures) et à un prix plus abordable (10-20€ par test au lieu de 40€). Soutenu par quatre partenaires de l’EIT Health – les hôpitaux  APHP et Semmelweis University, l’organisme de recherche CEA et l’université IESE  – ainsi qu’ISGlobal et NG Biotech, BL-DetecTool œuvre à prévenir la propagation de ces bactéries et à fournir une thérapie antimicrobienne appropriée. Le financement de l’EIT Health a ainsi permis de renforcer le développement de l’outil, sa validation et son lancement sur le marché ! 

Deux ans après, ce même consortium a développé AMR-DetecTool, la suite du projet, pour élargir le domaine de détection de cette solution, évaluer son impact thérapeutique et économique, et aider les hôpitaux à développer des stratégies de lutte contre l’antibiorésistance. Également financé par EIT Health pour une durée de trois ans, AMR-DetecTool relie son dispositif de détection à une base de données AMR en ligne afin de mieux cibler le dépistage et le traitement des patients dans les hôpitaux. Les résultats sont cette fois-ci lisibles à l’œil nu au bout de 15 minutes. Avec l’aide de l’EIT Health, le consortium s’est agrandi (10 hôpitaux) et l’équipe a reçu des fonds. 

 

Protéger notre santé grâce à la bioproduction

La présidence poursuivra les travaux sur la législation pharmaceutique révisée afin de permettre un accès plus rapide à des médicaments de haute qualité, sûrs, abordables et plus écologiques dans tous les États membres. Cela contribuera également à soutenir l’innovation et à renforcer la compétitivité et l’attractivité de l’UE dans le secteur pharmaceutique. Au-delà des efforts législatifs, la présidence s’efforcera de renforcer la sécurité sanitaire de l’UE en présentant de nouvelles propositions visant à remédier efficacement aux pénuries de médicaments. Plus généralement, la présidence s’attachera à renforcer l’autonomie stratégique de l’UE en matière de médicaments.

Dans cette démarche, EIT Health souhaite renforcer la capacité de bioproduction des industries pharmaceutiques européennes. C’est pourquoi, avec EIT Manufacturing et le CEBR, nous avons lancé l’initiative « Landscape of Biomanufacturing in Europe » dont l’objectif est d’explorer les conditions propices à l’émergence, au développement et à l’industrialisation de technologies de bioproduction disruptives pour les thérapies avancées ou les technologies médicales en Europe. La bioproduction garantit en effet des produits sûrs, efficaces et qualitatifs pour les patients, grâce à une production soigneusement contrôlée, minimisant les risques de contamination microbiologique ou virale. Elle permet, en outre, de réduire l’empreinte écologique de l’industrie pharmaceutique.

En parallèle, EIT Health a rejoint le projet européen COBIOE pour contribuer à assurer la position de l’Europe en tant que leader mondial de la bioproduction en santé. Avec le soutien de la Commission européenne, cinq clusters santé à travers l’UE unissent leurs forces pour interconnecter les écosystèmes de bioproduction et construire une stratégie européenne commune : CEBR, Genopole, EIT Health, ScanBalt BioRegion et Health Cluster Portugal.

 

Favoriser le développement de solutions de santé innovantes avec les PIIEC

D’autre part, et afin de remédier aux défaillances du marché qui entravent l’innovation et d’accélérer la recherche médicale pour améliorer les soins de santé prodigués aux patients, la Commission européenne et EIT Health soutiennent le déploiement des Projets Importants d’Intérêt Européen Commun (PIIEC ou IPCEI) dans le domaine de la santé. En rassemblant les secteurs public et privé, l’appel PIEEC Santé finance les phases de R&D et de déploiement industriel précoce, afin de transformer les résultats de la recherche en applications industrielles, permettant ainsi de se préparer aux crises sanitaires. L’objectif : renforcer la résilience et l’autonomie stratégique de l’Europe. 

 

La santé dans toutes les politiques

En adoptant une approche transversale, la présidence soulignera l’importance de la santé dans toutes les politiques : entre autres, le bien-être mental au travail, l’accès équitable aux soins de santé et aux produits de santé, la santé mondiale et la recherche et le développement pour la préparation à la pandémie seront des thèmes abordés dans différentes formations du Conseil sous la présidence belge.

Pour EIT Health, l’enjeu réside dans la prise en compte de la santé dans toutes les politiques publiques : l’urbanisation, la mobilité, l’éducation… Pour cela, nous travaillons main dans la main avec les autres EIT Knowledge and Innovation Communities (KICs) afin de mener des actions transversales communes et synergiques.  

 

Finalisation de la législation 

La présidence s’efforcera de finaliser l’Espace Européen des Données de Santé (EHDS), une initiative de la Commission européenne visant à créer un espace de santé européen permettant le partage des données de santé dans l’UE, en conciliant le droit des patients à gérer leurs données avec le besoin de les utiliser pour innover et améliorer les soins.

Engagée dans cette initiative, EIT Health a organisé, tout au long de l’année 2023, des tables rondes paneuropéennes pour étudier la mise en œuvre de l’EHDS à l’échelle de chaque pays européen ! Les conclusions obtenues ont alimenté un rapport paneuropéen rendu public lors de l’EIT Health Summit 2024 et consultable ici. Pour EIT Health, l’EHDS constitue une étape majeure vers une UE de la santé plus résiliente et durable. De l’interopérabilité des données à une législation claire, nous souhaitons garantir que l’Europe libère son potentiel d’innovation tout en apportant de réels avantages en termes d’autonomisation des patients. 

 

L’éducation, une priorité de la présidence belge

Durant son mandat, la présidence belge prévoit de renforcer l’Espace Européen de l’Éducation, d’améliorer la qualité de l’enseignement et de promouvoir l’apprentissage continu. Elle s’engage donc à : 

  • Œuvrer à la réalisation et au développement de l’Espace Européen de l’Éducation. 
  • Encourager l’apprentissage tout au long de la vie et travailler à l’amélioration de sa qualité, de sa visibilité et de son accessibilité pour tous. 
  • Travailler à l’adoption d’une recommandation du Conseil visant à mettre à jour le cadre actuel de la mobilité des apprenants de l’UE. 
  • Entamer des discussions sur le futur paquet sur l’enseignement supérieur. 
  • Faciliter un échange sur les besoins des États membres pour la mise en œuvre réussie d’une politique d’éducation numérique et lancer une réflexion sur le rapport d’avancement du Plan d’Action en Éducation Numérique (PAEN) et les priorités pour 2024-2027. 

Dans cette démarche, EIT Health co-développe des programmes éducation avec ses partenaires pour aider les étudiants, les professionnels de la santé et les entrepreneurs à acquérir de nouvelles compétences essentielles à la transformation des systèmes de santé et à l’amélioration des soins prodigués aux patients en Europe. Découvrez ici les programmes éducation de l’EIT Health. 

EIT Health est constitué de 7 nœuds répartis dans toute l’Europe, dont un en Belgique : EIT Health Belgium-Netherlands. Ce dernier a accueilli l’EIT Health Summit 2024 les 18 et 19 avril dernier à Rotterdam, l’événement phare de l’EIT Health pour transformer l’avenir des soins de santé européens !

 

À venir : Table ronde EP PerMed

La médecine personnalisée, reposant sur la bonne prévention et stratégie thérapeutique à la bonne personne au bon moment, améliore de manière significative la prestation de soins et stimule l’innovation.

Alors que l’EIT Health prône l’accélération de sa mise en œuvre dans les soins de santé, nous organisons le 27 mai prochain, avec le Partenariat européen pour la médecine personnalisée (EP PerMed), une table ronde afin de sensibiliser et d’encourager la collaboration au service de la médecine personnalisée. À tous les professionnels de santé passionnés : les inscriptions à la table ronde sont désormais ouvertes ici ! 

Perspectives on the HealthTech ecosystem

Perspectives on the HealthTech ecosystem

Key takeaways from the health.tech conference 2024

Find out more

Europe’s next generation of elite health innovation start-ups recognised

Europe’s next generation of elite health innovation start-ups recognised

Catapult winners announced

Find out more

SkillSync named as finalist in European Digital Skills Awards 2024

SkillSync named as finalist in European Digital Skills Awards 2024

Learn more.

Find out more