SHARE

France, Education, 2020, France

Projet Women Entrepreneurship : tout savoir sur la formation lancée par Grenoble Ecole de Management et sa Chaire « Femme Et Renouveu Economique »

15th December 2020

Dans le cadre du projet Women Entrepreneurship soutenu par EIT Health, Grenoble Ecole de Management (GEM) et sa Chaire « Femmes Et Renouveau Economique » (FERE) ont piloté un programme de formation sous forme, contexte oblige, de quatre webinaires, du 5 au 26 novembre 2020.

 

WE Health autonomise les femmes innovatrices dans le domaine de la santé en leur offrant une formation spécifiquement adaptée à leurs besoins, en les inspirant et en les soutenant pour les aider à progresser dans leur carrière professionnelle. Pour leur 2ème collaboration à WE Health, GEM et sa Chaire FERE ont organisé un programme de formation pour accompagner les femmes entrepreneurs du monde de la santé à poursuivre et piloter la croissance de leur activité.

Séverine LE LOARNE, coordinatrice de la Chaire de recherche “Les femmes et le Renouveau Economique” de GEM a répondu à nos questions sur ce programme.

 – Pourriez-vous nous rappeler l’objectif initial de cette formation ?

L’enjeu de la formation est d’accompagner les femmes de la santé, en particulier celles qui ont développé leur propre structure (dans le secteur de la biotechnologie mais aussi, de manière plus générale du soin), à créer des emplois sur le territoire dans lequel elles œuvrent, donc à faire grossir leur structure.

Pourquoi GEM a toute sa place dans le consortium de partenaire du projet WE Health ?

GEM a créé en 2016 une chaire de recherche action, « Femmes & Renouveau Économique (FERE) » dont les missions principales sont de préparer le FERE (actions de sensibilisation au sexisme), mesurer le FERE (recherche sur l’impact des femmes entrepreneurs sur l’économie) et accompagner le FERE (formations concrètes pour accompagner les femmes entrepreneures).

Nous sommes convaincus que la santé est un secteur d’activité indispensable à la vie d’une population sur d’un territoire et à la création d’emplois. Il est temps d’en accompagner le développement et surtout par les femmes. Aussi, lorsque WE Health nous a proposé de les rejoindre, nous avons « sauté sur l’occasion ».

Comment le travail s’organise-t-il entre les partenaires dans cet ambitieux projet d’éducation ?

L’équipe WE Health rassemble des hommes et des femmes qui travaillent pour des institutions très variées : des écoles de management comme l’IESE à Barcelone ou GEM en France mais aussi des écoles d’ingénieur : TUM à Munich, des écoles d’infirmières (dont celle de Navarre) et des entreprises (La Caixa…) réparties sur un vaste territoire allant de la Pologne à l’Irlande et de la Suède au Sud de l’Espagne !

Nous travaillons étroitement ensemble. Vous avez pu constater la présence de membres de l’IESE lors de la tenue des webinaires mais GEM intervient aussi dans les actions de l’IESE par exemple ! Nous travaillons beaucoup sur la complémentarité entre les formations pour qu’il n’y ait pas de doublons et que toutes les femmes entrepreneures membres de l’EIT Health puissent participer à tout durant l’année. Nous travaillons aussi à la préservation d’une spécificité locale, nationale : cela passe, par exemple chez nous par l’animation des webinaires en mode « billingue » (français et anglais) pour que les femmes qui ne parlent pas français puissent être avec nous mais que les expertes de la santé qui n’utilisent pas l’anglais au quotidien puissent bénéficier des contenus !

Comment Grenoble Ecole de Mangement et la Chaire FERE ont-ils organisé le programme de formation en 2020 ?

Les 4 webinaires s’organisent autour du thème de la croissance des entreprises de santé portés par les femmes. Les 4 sujets ont été choisis par les membres de la Chaire FERE en s’appuyant sur une solide expérience d’accompagnement des femmes entrepreneurs et en sollicitant des femmes entrepreneures qui avaient participé l’année dernière à la formation pour avoir leur avis. C’est ainsi que nous souhaitions minimiser les aspects « développement personnel », on les a rajouté suite à un échange avec C. Roucard, DG de SynapCell qui avait contribué à l’animation de la formation. Les thèmes de la stratégie océan bleu, de celui de la levée de fonds (avec une approche autre que l’approche française), de la délégation et d’une réflexion sur le sens de l’action entrepreneuriale et, enfin, la stratégie « en pratique » se sont dégagés.

Quant aux choix des intervenants : Après plus de 16 ans de travail sur le thème de l’entrepreneuriat féminin, la Chaire dispose d’une expertise et d’un réseau suffisamment étendu et fidèle pour inviter des partenaires qui accompagnent au quotidien des femmes dans le monde de la santé et ce au niveau Européen. Corinne Roucard nous accompagne depuis le début de l’aventure tout comme Michel Cézon. Véroniqué Thouvenot a une expérience formidable de développement d’une fondation dans le domaine de la Santé. Quant à Stella, banquière à Londres, son regard sur les femmes africaine qui lèvent des fonds avec pratiquement rien est exceptionnel.

– Pourrions- nous donnez la parole aux participantes ?

Retour de Marie (cohorte 2019) :

Je suis une femme entrepreneure de 40 ans, je suis mariée et j’ai 2 filles de 6 et 3 ans. J’ai créé mon entreprise il y a 5 ans. J’ai créé une micro-entreprise dans la kinésiologie, le reiki et autres médecines douces qui doit, à termes devenir une école de reiki. Cette formation m’a beaucoup apporté, une meilleure vision, plus concrète, pour aborder mon projet, des outils pour avancer sur ce projet et des outils pour développer ma clientèle au sein de mon cabinet, des outils pour présenter ce projet également. Et j’y ai rencontré des personnes très intéressantes, que ce soit au niveau des formateurs qu’au niveau des autres entrepreneures. Cela a enrichi mon réseau. Cette formation a eu un impact très positif, j’ai ouvert l’école de kinésiologie avec mon associée en septembre de cette année

Lucie (2020), fondatrice du rueduColibri, ligne de vêtements pour patientes en hôpital pour leur permettre d’être habillées tout en suivant des soins : « Un immense merci pour l’organisation de ce cycle de séminaires, dans un contexte digital difficile à appréhender ! »

Un retour de Séverine sous forme de conclusion 

Le rôle d’une formation et d’un accompagnement des femmes, en particulier dans le monde de la santé, ne se limite pas à simplement délivrer un contenu téléchargeable mais à créer un réseau durable pour s’entre-aider. Comme toute bonne fête, toute belle rencontre, il y a un « after ». L’after, ce sera le 11 mars prochain, dans les locaux de GEM Paris et de GEM Grenoble en duplex pour jouer le jeu « Apprendre à jouer stratégique », financé par le programme WE Heath, dans le cadre du développement de cette formation. Celles qui ont suivi le programme de Weinaires sont invitées bien évidemment mais toutes les femmes qui veulent impacter leur territoire par la création d’emplois, par un soin durable et respectueux peuvent nous rejoindre !!!

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter :

Séverine LE LOARNE, coordinatrice de la chaire FERE : Severine.LE-LOARNE@grenoble-em.com

Découvrez le programme We Health

 

Women Entrepreneurship Project: all you need to know about the training programme launched by Grenoble Ecole de Management and its “Women and Economic Renewal” Chair.

As part of the Women Entrepreneurship project supported by EIT Health, Grenoble Ecole de Management (GEM) and its “Women and Economic Renewal” Chair (FERE) piloted a training programme in the form of four webinars from 5 to 26 November 2020.

WE Health empowers innovative women in the health field by providing training specifically tailored to their needs, inspiring and supporting them to advance in their professional careers. For their 2nd collaboration with WE Health, GEM and its FERE Chair organised a training programme to support women entrepreneurs in the health sector to pursue and drive the growth of their business.

Séverine LE LOARNE, coordinator of the GEM Research Chair “Women and Economic Renewal” answered our questions on this programme.

– Could you remind us of the initial objective of this training?

The aim of the training is to support women in the health sector, particularly those who have developed their own structure (in the biotechnology sector but also, more generally, in the care sector), to create jobs in the area in which they work, and therefore to expand their structure.

– Why does GEM have its place in the consortium of partners of the WE Health project?

GEM created in 2016 an action research chair, “Women & Economic Renewal (FERE)” whose main missions are to prepare the FERE (gender awareness actions), to measure the FERE (research on the impact of women entrepreneurs on the economy) and to accompany the FERE (concrete trainings to accompany women entrepreneurs).

We are convinced that health is a sector of activity that is essential to the life of a population on a territory and to the creation of jobs. It is time to accompany its development and especially by women. Therefore, when WE Health proposed us to join them, we “jumped at the opportunity”.

– How is the work organised between the partners in this ambitious education project?

The WE Health team brings together men and women who work for a wide variety of institutions: management schools such as IESE in Barcelona or GEM in France, but also engineering schools: TUM in Munich, nursing schools (including that of Navarre) and companies (La Caixa…) spread over a vast territory from Poland to Ireland and from Sweden to the South of Spain!

We work closely together. You have seen the presence of IESE members during the webinars, but GEM is also involved in IESE’s actions, for example! We work a lot on the complementarity between the trainings so that there is no duplication and that all women entrepreneurs who are members of EIT Health can participate in everything during the year. We are also working to preserve a local and national specificity: for example, at EIT Health, we run bilingual webinars (in both French and English) so that women who do not speak French can be with us but that health experts who do not use English on a daily basis can benefit from the content!

How did Grenoble Ecole de Mangement and the FERE Chair organise the training programme in 2020?

The 4 webinars are organised around the theme of the growth of women-led health companies. The 4 topics were chosen by the members of the FERE Chair based on their solid experience in supporting women entrepreneurs and by soliciting women entrepreneurs who had taken part in the training last year to get their opinion. This is how we wanted to minimise the “personal development” aspects, we added them following an exchange with C. Roucard, DG of SynapCell who had contributed to the animation of the training. The themes of the Blue Ocean strategy, fundraising (with an approach different from the French one), delegation and a reflection on the meaning of entrepreneurial action and, finally, the strategy “in practice” emerged.

As for the choice of speakers: After more than 16 years of work on the theme of women’s entrepreneurship, the Chair has the expertise and network to invite partners who accompany women in the world of health on a daily basis at the European level. Corinne Roucard has been with us since the beginning of the adventure, as has Michel Cézon. Véroniqué Thouvenot has a great experience in developing a foundation in the field of Health. As for Stella, a banker in London, her perspective on African women raising funds with practically nothing is exceptional.

– Could we give the floor to the participants?

Return of Mary (cohort 2019) :

I am a 40-year-old woman entrepreneur, I am married and I have 2 daughters aged 6 and 3. I created my business 5 years ago. I have created a micro-business in kinesiology, reiki and other alternative medicines which should eventually become a reiki school. This training has given me a lot, a better vision, more concrete, to approach my project, tools to move forward on this project and tools to develop my clientele within my practice, tools to present this project as well. And I met some very interesting people, both in terms of trainers and other women entrepreneurs. This has enriched my network. This training had a very positive impact, I opened the kinesiology school with my partner in September this year.

Lucie (2020), founder of rueduColibri, a line of clothing for hospital patients to enable them to be dressed while undergoing treatment: “A huge thank you for organising this series of seminars, in a digital context that is difficult to grasp! »

A return from Séverine in the form of a conclusion

The role of training and support for women, particularly in the health sector, is not limited to simply delivering downloadable content but to creating a sustainable network to help each other. Like every good party, every beautiful encounter, there is an “after”. The after party will be on March 11th, in the premises of GEM Paris and GEM Grenoble, in a duplex to play the game “Learning to play strategically”, financed by the WE Heath programme, within the framework of the development of this training. Those who have followed the WE Heath programme are of course invited, but all women who want to impact their territory through job creation, through sustainable and respectful care can join us!!

For more information, contact:

Séverine LE LOARNE, coordinatrice de la chaire FERE : Severine.LE-LOARNE@grenoble-em.com

Discover the programme We Health

EIT Health supported Sleepiz AG secures EUROSTAR grant

EIT Health supported Sleepiz AG secures EUROSTAR grant

To help sufferers of sleep apnea

Find out more

EIT Health Bootcamp selects 11 female-led start-ups

EIT Health Bootcamp selects 11 female-led start-ups

Connecting women-led teams to mentors and investors

Find out more

EIT Health selecting three Supervisory Board members

EIT Health selecting three Supervisory Board members

Independent members sought; apply by 23 May

Find out more